109 hippopotames ont été retrouvés morts, tués à l’anthrax !

Les rangers de Parc national de Bwabwata ont déploré la mort de 109 hippopotames, en Namibie. Ils ont retrouvé les corps gonflés, en état de décomposition dans une rivière. Des dizaines d’hippopotames flottaient morts à la surface, comme des gros ballons. Il semblerait qu’ils aient été tués par de l’anthrax, aussi appelée maladie du charbon.

Les charognards ont envahi les lieux

Tout la zone est actuellement occupée par les charognards qui viennent manger les hippopotames morts. Les vautours tournent autour de la rivière, et on peut apercevoir des crocodiles qui arrachent des lambeaux de peau. Bien entendu, manger ces hippos est extrêmement dangereux, si les analyses confirment qu’ils sont bien morts à cause du bacille du charbon.

C’est une vraie catastrophe

Cent neuf hippopotames morts, est une vraie catastrophe, car la population totale de cette espèce en Namibie, est estimée à seulement 1300 bêtes. C’est donc une proportion importante d’hippopotames qui a été retrouvée morte. Il se pourrait que le bilan officiel s’alourdisse car certains cadavres ne sont peut-être pas encore remontés à la surface. Selon monsieur Kannyianga, le directeur du parc Apollinaris, les épidémies d’anthrax ne sont pas rares, cela peut arriver quand le niveau de la rivière Kavango diminue. Appelé « anthrax » en anglais, à cause du nom latin du bacille « anthracis », la maladie du charbon touche aussi bien l’homme que l’animal.

Lire  Un ours a été sauvé alors que sa langue faisait plus de 3 kilos

Images : Namibian Broadcasting Corporation
Source : France TV Info

 

Commentaires

Dernières infos sur Animaux

Close
^Retourner^ en haut