Une fillette syrienne utilise des boites de conserve comme prothèses pour protéger ses moignons

Les images de la petite Maya Ali Merhi sont à fendre le cœur. La fillette de 8 ans vit actuellement dans un camp de transition en Syrie avec son père. Tous les deux vivent avec un handicap. Ils sont nés sans fémurs et sans membres inférieurs. Leurs jambes s’arrêtent aux genoux. Pour pouvoir se déplacer sans devoir se poser sur leurs moignons, ils ont fabriqué des prothèses de fortune. Trop pauvres pour acheter des prothèses habituelles, ils ont utilisé des boites de conserve de sardines pour mettre au bout de leurs jambes.

Elle enfile des boites de conserve pour protéger ses moignons

Maya Ali Merhi et son père souffrent de ce qu’on appelle familièrement une amputation congénitale, une maladie héréditaire qui provoque l’absence de membres inférieurs. Incapables financièrement de se payer des soins adéquats et surtout de se payer des prothèses, ils ont dû trouver un moyen de protéger leurs moignons. Mohammed, le père de Maya a pris des boites de conserve qu’il a remplies de coton. Il a aussi rembourré les fonds des canettes avec des vieux vêtements déchirés et il a enfilé les canettes au bout des jambes de sa fille.

Lire  La police belge déjoue un attentat prévu en France par un couple d'Iraniens

fillette avec des moignons boites de conserves

Ils ont fui les conflits à Alep

Ils vivent actuellement dans un camp de transit à Idleb, en Syrie. Dans ces images, on peut voir la fillette et son père qui parcourent les montagnes à la recherche d’un peu de nourriture. « Mon cœur a mal quand je l’a vois ramper avec ses amis, alors qu’eux peuvent jouer et courir », explique Mohammed, qui n’a malheureusement aucune autre solution pour sa fille. « C’est difficile mais c’est toujours mieux que rien. » La famille a fui Alep à cause des conflits et des bombes qui tombaient à proximité de leur maison. Ils vivent actuellement à Idleb, l’un des dernier bastion dans les mains des djihadistes. Il s’agit d’une des villes que cherchent à bombarder les Russes et les Américains.

pas d'argent pour des prothèses

Crédits : Syria Charity

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut