Les Gay Games 2018 auront lieu à Paris, ceux de 2022 à Hongkong

Après les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, dont la flamme vient d’être allumée à Olympie, il y aura la même année, un autre événement sportif de grande ampleur… et à Paris. Alors que Paris a remporté l’organisation de Jeux olympiques en 2024, la capitale française aura la chance d’organiser un autre événement sportif international, dès le 4 août 2018 : la Xème édition des Gay Games. Lundi soir, c’est Hongkong qui a été désignée comme la ville organisatrice de l’édition de 2022. Il s’agit d’une première pour une ville asiatique.

Une équipe de nageurs lors des Gay Games 9 à Cleveland (Jim Buzinski)
Lors des Gay Games 7 à Chicago, en 2006, Cindy Lauper a participé au show de clôture
Deux lutteurs durant les Gay Games de Cologne (Flickr/xrispixels)

Une ville asiatique organisera pour la première fois les Gay Games

La ville chinoise de Hongkong se battait contre Guadalajara (Mexique) et Washington (États-Unis) pour organiser les Gay Games en 2022. La ville organisatrice de ces jeux un peu particuliers a été décidée à l’Hôtel de Ville de Paris, lundi. « Nous nous sommes battus sans relâche et nous sommes ravis d’amener les jeux en Asie pour la première fois. Merci à tous pour votre amour et votre soutien », a déclaré le représentant de la délégation hongkongaise. C’est une première pour une ville asiatique qui organisera les jeux soutenus par la communauté LGBT, dont elle est estimée à 221 millions de personnes sur le continent. Tout un symbole, d’autant plus que l’homosexualité n’a été dépénalisée qu’en 1991 à Hongkong.

Lire  Les vidéos privées d'Oussama Ben Laden dévoilées : mariage de son fils Hamza, tirs à la carabine, jeux avec les enfants,... (VIDEOS)
Les bodybuilders se préparent à la compétition, lors des Gay Games de Chicago
Une équipe de nageurs à l’épreuve de natation synchronisée pour hommes

Paris accueillera les Gay Games en août 2018

En attendant, c’est à Paris d’accueillir les Gay Games 2018, soit six ans avant les Jeux olympiques de Paris. Il s’agit d’un événement sportif de grande ampleur, qui démarrera le 4 août au stade Jean-Bouin. Pendant presque deux semaines, des sportifs homosexuels vont s’affronter dans 36 disciplines. Il s’agira de la dixième édition des Gay Games où auront lieu des compétitions de courses cyclistes, d’athlétisme ou de judo. En plus des sports traditionnels, il y aura aussi des compétitions de roller derby ou de danse urbaine. Il y aura aussi un spectacle, le Pink Flamingo, durant lequel des nageurs de danse synchronisées, des joueurs de water-polo et des plongeurs présenteront un spectacle aquatique « haut en couleurs ».

Spectacle du Pink Flamingo lors des Gay Games 8 à Cologne
Sportifs lors d’un événement des Gay Games à Cologne (Flickr/xrispixels)

Des compétitions sportives contre les discriminations

Cette initiative a pour but d’ouvrir les horizons et d’abattre les préjugés. C’est pourquoi, même si ces jeux sont ouvertement gay friendly, les sportifs hétéros sont les bienvenus. Peu importe l’origine des sportifs, leur genre ou leur orientation sexuelle, il n’y a pas de discrimination lors des Gay Games. Il s’agit simplement d’une compétition qui accepte des sportifs gays sans souffrir des préjugés qui peuvent parfois exister dans le monde du sport. Cinquante-cinq lieu dans la ville de Paris hébergeront les compétitions sportives.

Lire  Qui est Benjamin, le nouveau candidat de SS11 ? Sa participation aux Jeux olympiques et ses photos sexy...
Ouverture des Gay Games de Cleveland, en 2014 (Duane Prokop/Getty Images)
Plan pour accéder aux compétitions sportives dans Paris (paris2018.com)
Commentaires

Dernières infos sur Actualité

Close
^Retourner^ en haut