Elle enferme ses petits-enfants dans des cages pour chien dans le coffre de son SUV

La vidéo inhumaine de cette grand-mère qui a enfermé ses petits-enfants dans des cages pour chien a fait le tour des réseaux sociaux. Cette Américaine de 62 ans a été arrêtée au Tennessee pour maltraitance d’enfants. La vidéo a été filmée discrètement par un témoin qui a aperçu Leimome Cheeks libérer ses petits-enfants des niches qu’elle transportait dans le coffre de sa voiture.

La grand-mère avait enfermé les enfants dans des niches

Un témoin choqué par la scène à laquelle il assistait, a sorti son téléphone et a filmé ce moment perturbant. Sur les images, on peut voir Leimome Cheeks, qui sort ses deux petits-enfants du coffre de sa voiture. Mais le pire, c’est que les enfants étaient chacun enfermés dans deux niches pour animaux. L’incident a eu lieu à Memphis, les autorités se sont emparées de l’affaire après que la vidéo a largement circulé sur les réseaux sociaux.

grand-mère cage pour chien

Les petits-enfants ont voyagé dans des cages pour chien

Les enfants de 7 et 8 ans ont été interrogés par la police. Ils disent avoir souffert de la chaleur dans les cages. Ils ont été transportés dans les niches qui se trouvaient dans le coffre du SUV, car la grand-mère prétendait manquer de place à l’intérieur du véhicule. Elle a conduit de Whitehaven à Collierville avec ses deux petits-enfants enfermés, un trajet qui a duré environ 35 minutes sous 35 degrés.

Lire  Quand la police débarque, une prostituée avale le préservatif de son client pour détruire les preuves

petits-enfants niches cages pour chien

La grand-mère a été arrêtée

Les voisins sont sous le choc, selon eux, Leimome est « une dame charmante » et ils n’imaginaient pas qu’elle « puisse faire ça ». Leimome est une femme sans problème, qui travaille depuis 18 ans comme analyste technique chez FedEx. Cette grand-mère, très croyante, adore les animaux et s’occupe de deux chiots. C’est pourquoi elle avait des niches grillagées dans son coffre. Elle a été arrêtée et une enquête est en cours. Elle risque d’être jugée pour maltraitance infantile. En attendant son procès, sa caution pour libération s’élevait à 100$. Pour le moment, les parents n’ont pas réagi.

Crédits : Jim Weber/The Commercial Appeal

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut