Ce séropositif envoyait « LOL. Oups » par texto pour annoncer à ses partenaires qu’il les avait volontairement contaminés du sida

Daryll Rowe, 26 ans, a ruiné la vie de ses partenaires sexuels à qui il a volontairement transmis le sida. Il leur racontait qu’il était séronégatif et il les mettait en confiance pour avoir des relations sexuelles non-protégées. Il est aujourd’hui arrêté et son procès va bientôt démarrer dans le Sussex, en Angleterre. Il a ruiné la vie d’une dizaine d’hommes dont certains n’avaient jamais fait l’amour. Il s’arrangeait pour les contaminer puis leur annoncer la nouvelle par SMS, les jours suivants.

Il se moquait de ses amants en leur apprenant qu’il les avait contaminés

Daryll Rowe couchait avec des hommes sans protection. Lorsque ses partenaires insistaient pour se protéger, il se débrouillait pour endommager les préservatifs afin qu’ils ne soient plus fiables. Ensuite, il leur envoyait des SMS moqueurs qui leur annonçait qu’ils avaient encouru un risque, et qu’ils étaient peut-être contaminés. Lors de son procès, un texto a été lu à la cour du tribunal de Lewes : « Peut-être que tu as la fièvre. J’ai joui en toi et j’ai le sida LOL. Oups ! ».

Il envoie des SMS pour se moquer de ses victimes (Brighton Pictures)
Son procès va démarrer (Alamy)

Il réussissait même à abimer exprès le préservatif

On accuse Daryll Rowe, un coiffeur originaire d’Édimbourg, en Écosse, d’avoir contaminé quatre hommes. Six autres hommes ont vécu la même expérience, mais par chance, ils n’ont pas été infectés. Les faits incriminés se sont déroulés d’octobre 2015 à décembre 2016 alors qu’il vivait à l’époque à Brighton, en Angleterre. Une des victimes raconte que dès le lendemain il a fait un test qui est ressorti négatif, malheureusement, il faut attendre plusieurs semaines pour être certain du résultat. Deux mois plus tard, il a appris qu’il était porteur du VIH.

Lire  Un vendeur de roses émigré sauve une femme d’un viol collectif
il donne le sida à ses partenaires
Il contamine sciemment ses victimes (Wessex et Facebook/Daryll Rowe)
Il couche avec des hommes pour leur refiler le virus du sida (Daily Record)

Il manipulait ses partenaires sexuels pour qu’ils se fassent avoir

Une autre victime raconte qu’au moment où il a reçu le SMS, il lui a téléphoné fou de rage. Il lui a dit que ce n’était pas possible puisqu’ils avaient utilisé un préservatif. Là-dessus, Daryll lui a répondu : « J’ai déchiré le préservatif. Tu es tellement con que tu ne l’avais même pas vu ». Daryll réussissait à séduire ses victimes, comme ce jeune homme de 25 ans, qui n’avait jamais eu de relations sexuelles auparavant et qui pensait même être son petit ami.

il troue les capotes pour leur donner le sida
Il est atteint du VIH et couche avec des hommes sans protection (Daily Record et Facebook/Daryll Rowe)

Ses médecins trouvaient son comportement étrange

Le comportement de Daryll était suspect pour ses médecins. Car lui-même avait été contaminé en avril 2015 et sa maladie progressait lentement. Pourtant, il refusait la plupart des traitements que prennent les séropositifs, comme les vaccins contre la pneumonie. Il refusait aussi de prendre les médicaments antirétroviraux qui ralentissent le développement et rendent le VIH moins contagieux. Quand son médecin lui a fait la remarque, il a dit qu’il n’avait plus de relations sexuelles, puis il a manqué quelques rendez-vous et n’est jamais revenu, car il a quitté Édimbourg pour Brighton.

Lire  Le premier mariage homosexuel en Allemagne est inauguré par ce baiser
séropositif qui contamine ses partenaires
Au moins dix victimes ont été trouvées

Un risque de contamination existe dans tout le comté

Il recrutait ses amants sur Grindr avant de les inviter chez lui et de les contaminer. Le tribunal a accordé le droit aux victimes de rester anonymes et ces hommes en seront pas obligés de croiser son regard, un système de parois ayant été installé dans le tribunal.  Une enquête de grande ampleur est menée dans tout le Sussex, afin de trouver toutes les victimes et d’alerter la communauté des risques de contamination qui courent dans la région. Il a été arrêté après cinq semaines de cavale. C’est sa mère qui a dû lui supplier de se rendre à la police.

Il draguait des mecs sur Grindr
séropositif contamine ses partenaires
Il draguait ses victimes avec de coucher

Réagissez en partageant cette page ! Merci !

Source : Daily Record
Commentaires

Dernières infos sur Actualité

Close
^Retourner^ en haut