Une Anglaise risque la peine de mort pour possession d’antidouleurs qu’elle apportait en Egypte à son mari polygame

Actuellement, Laura Plummer, 33 ans vit un enfer en Égypte. Cette Britannique risque la peine de mort, alors qu’elle a été arrêtée en possession d’antidouleurs qu’elle ramenait à son mari égyptien. Elle est aujourd’hui enfermée dans une cellule minuscule, avec 25 autres femmes, des droguées et des prostituées. En plus, les médias viennent de révéler que son conjoint, Omar Caboo, était déjà marié, avait des enfants et avait plusieurs petites amies, un statut dont elle était pourtant au courant. Cette femme naïve n’est pas la seule Britannique à être retenue à l’étranger et risquer une lourde peine parce qu’elle ne connaissait pas les lois en vigueur dans le pays qu’elle visitait.

Son mari est marié et a des petites amies

Laura Plummer s’apprêtait à passer des vacances au Red Sear Resort, un complexe hôtelier en Égypte, avec son compagnon qui vit dans le pays. Il se sont rencontrés il y a 4 ans, et l’Égyptien et l’Anglaise arrivent à se voir à peu près quatre fois par an. Il y a 18 mois, ils se sont même mariés, lors de l’une de leurs rencontres express annuelles dans un centre de voyage où il est employé comme organisateur. Leur relation dépassait le flirt, mais elle savait pourtant que son amoureux était déjà marié à une femme dans la tradition musulmane. Il avait même trois enfants, que Laura a même eu la chance de rencontrer. Si Laura s’est mariée à Omar, c’est parce qu’elle y a été obligée si elle voulait pouvoir dormir avec lui. Mais le gentil organisateur est un coureur de jupons, puisque la presse a révélé qu’il avait encore d’autres petites amies.

Lire  "Rihanna serait plus belle si elle était blanche", des photos racistes montrent à quoi ressemblerait la chanteuse si elle était blanche
Laura et Omar se retrouvaient 4 fois par an en Egypte
Omar et Laura lors d’une de leurs rencontres

Elle rapportait naïvement des antidouleurs à son mari

En arrivant à l’aéroport d’Hurghada, elle a été immédiatement arrêtée. Elle avait sur elle 23 grammes de Tamarol, un antalgique contenant de la codéine et donc vendu sur prescription. Comme l’explique Roberta Sinclair, sa mère affolée : « Les antidouleurs étaient placés en haut de sa valise, elle n’avait pas l’intention de cacher quoi que ce soit. On nous a dit qu’elle risquait 25 ans de prison ou la peine de mort ». Les parents redoutent que la justice veuille faire de sa condamnation un exemple. Elle venait apporter les antidouleurs ainsi que du Naproxen à son conjoint qui souffre du dos depuis un accident de voiture. Elle avait sur elle 29 plaquettes de 10 comprimés. Le Tamarol est légal et en vente sous prescription dans de nombreux pays. Mais dans d’autres pays, il est revendu au marché noir pour le transformer en drogue. Chaque comprimé peut être revendu… 9 centimes. Elle aurait donc pu gagner 26,10 euros !

Lire  Un policier est accusé d'avoir abusé d'une femme dans un train et d'avoir violé une conquête lors de leur premier rendez-vous
Laura savait que son conjoint était déjà marié à une femme musulmane qu’elle avait déjà rencontrée
Laura se rendait toujours dans le même centre de vacances pour retrouver son mari qui y travaillait

Elle risque la peine de mort ou 25 ans de prison

À l’aéroport, elle a été gardée 5 heures sans la présence d’un traducteur. Elle a ensuite signé un document de 38 pages, en arabe, qu’elle pensait être un document de sortie. À la place, elle s’est retrouvée enfermée dans une cellule de 20 mètres carrés, entourée de 25 autres femmes. Son père a déjà dépensé plus de 10 000 £ en frais d’avocat. Ils se sont rendus en Égypte pour lui rendre visite. Quand ils l’ont vue, elle était dans la même cellule depuis plusieurs jours, avec les mêmes vêtements qu’à son arrivée et était menottée à un policier qui tenait une mitraillette. Selon Jayne, la sœur de Laura, elle est tellement mal en point qu’elle penserait au suicide.

Rachel et Jayne, les deux sœurs de Laura, entourent leur maman Roberta

Images : Glen Minikin – The Sun

Commentaires

Dernières infos sur Accident

Close
^Retourner^ en haut