Des lesbiennes partagent des photos d’elles, avant et après leur coming out

Depuis que Caitlin Crowley a partagé une photo d’elle à son entrée à l’université à côté d’une autre photo d’elle, quelques années plus tard, à sa sortie de l’université, d’autres femmes ont imité sa démarche. Sur la photo de gauche, Caitlin est au bras d’un homme, sur celle de droite, au bras d’une femme. Sur Twitter, un vent de positivité s’est répandu sur ces femmes homosexuelles qui ont voulu se montrer rayonnantes, avant et après leur coming out.

Y a-t-il une différence avant et après le coming out ?

Sous sa publication, Caitlin a écrit : « Est-ce que ça compte comme “glo up” ? ». Le “glo up” est un challenge qui a débarqué il y a quelques années sur les réseaux sociaux et qui consistait à partager des photos avant après, pour montrer combien on a grandi. Elle a décidé, d’enfin montrer comme elle est amoureuse de sa copine Kirrin Chew. Depuis qu’elles ont fait leur coming out, il y a six mois, elles se sont rendues compte qu’elles recevaient des tas de commentaires positifs des gens qui les entourent. Alors pourquoi pas partager leur bonheur au monde entier en s’affichant sur la Toile ?

Lire  Tous les comptes officiels des célébrités, des danseurs et des juges de DALS 8 !
Le tweet original de Caitlin qui a déclenché cette tendance du #GloUp #GayGloUp

Elle ne s’attendait pas à avoir des réponses

Sur les photos de Caitlin, on peut donc la voir, en première année de fac avec Dylan, un ami de l’époque, et en dernière année, avec Kirrin, après leur coming out. « C’était juste pour faire un clin d’œil à mes amis », se justifie-t-elle pour expliquer sa publication. « Dylan et moi, sommes toujours amis et on en rit quand on repense à cette année-là ». Mais bien vite, d’autres lesbiennes ont partagé leurs photos de comparaison, avant et après leur coming out.

Des centaines de lesbiennes partagent leurs photos avant après

Caitlin ne s’attendait pas à une telle vague de commentaires et de réponses. Son tweet initial a été retweeté 35 107 fois et aimé plus de 135 000 fois. « Entendre les histoires d’étrangères et de leur peur du coming out, ça m’a fait quelque chose. Quand moi j’ai compris ma sexualité, je ne connaissais aucune lesbienne. À toutes celles et ceux qui sont encore dans le placard : prenez votre temps, vous n’êtes pas seuls, et tout va bien ».

Des hommes gays ont eux aussi emboîté le pas

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut