Elle avoue à la police avoir coulé ses 4 bébés dans des seaux de ciment et les avoir gardés chez elle pendant 20 ans

Elle avoue à la police avoir coulé ses 4 bébés dans des seaux de ciment et les avoir gardés chez elle pendant 20 ans
Donnez une note à cet article

Mayumi Saito, 53 ans s’est elle-même rendue à la police deux décennies après avoir tué ses bébés, rongée par les remords. Elle a avoué avoir noyé en tout 4 bébés nouveau-nés dans des seaux de ciment qu’elle gardait chez elle depuis tout ce temps. Elle prétend l’avoir fait car elle était trop pauvre pour s’occuper d’eux.

La police a trouvé des os humains dans les seaux de ciment

Selon son témoignage à la police, elle aurait tué plusieurs bébés car elle se sentait coupable de ne pas pouvoir leur apporter ce dont ils avaient besoin. Elle a été arrêtée lundi, le lendemain de sa confession à la police. En effet, lors de la perquisition menée pour vérifier ses dires, la police a retrouvé des seaux remplis de ciment. Des os humains étaient figés dans le ciment. Elle vivait dans un appartement d’Osaka, au Japon, avec l’un de ses fils. Son deuxième fils ne vivait déjà plus avec elle.

Lire  Un policier parisien roue de coups un détenu au sol et menotté
Son appartement a été fouillé par la police, qui y a trouvé des seaux de ciment

Elle n’avait personne vers qui se tourner

Le rapport de police, qui reprend les aveux de la mère meurtrière, indique que quatre enfants ont été coulés dans le ciment entre 1992 et 1997. Elle clame l’avoir fait pour des raisons d’argent. Il a été précisé qu’elle travaillait à mi-temps, mais aucun autre détail sur son emploi n’a été fourni. Le Japon souffre du manque d’un réel système social malgré sa puissance économique. Ainsi la plupart des aides apportées aux femmes enceintes et jeunes mères que l’on connait en Europe, sont inexistantes dans le pays.

Vu sur l’appartement où elle gardait les seaux de ciment depuis 20 ans

Images : Chika Oshima/Kyodo News

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut