Un “monstre” de graisse de 130 tonnes bouche les égouts de Londres (VIDEO)

Ce monstre de graisse est tellement imposant et exceptionnel qu’on lui a même donné un nom, un « fatberg ». Cet amas de graisse pèse 130 tonnes et obstrue une canalisation des égouts londoniens. La compagnie des eaux de Londres, Thames Water, a estimé qu’il leur faudra 3 semaines pour l’évacuer.

On n’a jamais vu un tas de graisse aussi gros

Jamais un tas de graisse aussi gros n’avait été aperçu dans les égouts. Dans un communiqué, Matt Rimmer, le chef des réseaux de déchets parle d’un « véritable monstre qui a durci et nécessite beaucoup de main-d’œuvre et de machinerie pour être enlevé ». Comment ce monstre de graisse s’est-il formé ?

Un amas de graisse et de détritus bloquent les canalisations
Un gros tas de graisse forme un monstre appelé “fatberg”

Un monstre de graisse 10 fois plus gros que le précédent record

Ce bouchon de graisse est composé de divers déchets rejetés par les Londoniens. On retrouve aussi dans ce bloc de graisse des lingettes hygiéniques et des couches-culottes. Mais la matière principale est bien une agglomération de matières grasses rejetées dans les égouts. Ce bloc se situe exactement sous la grande artère de Whitechapel, à l’est de Londres et s’étend sur plus de 250 mètres, soit l’équivalent de onze bus à impériale. Le record précédent était un « fatberg » de 15 tonnes (seulement) et se trouvait dans le sous-sol de Kingston, au sud-ouest de Londres. Cet amas de graisse découvert en 2013 avait pris 10 jours pour être évacué.

Lire  Un politicien américain anti-LGBT a démissionné après avoir a été surpris en train de tromper sa femme avec un homme
Des lingettes hygiéniques bouchent les égouts

Le Musée de Londres veut exposer le monstre

« C’est comme essayer de briser du béton. C’est frustrant car ces situations sont totalement évitables. Elles sont causées par des matières grasses évacuées dans les éviers et des lingettes hygiéniques jetées dans les toilettes », ajoute Matt Rimmer. Huit personnes travaillent à temps plein sur cette mission. Pour briser les morceaux, ils utilisent des lances à jets surpuissants. Cela fait déjà quelques jours qu’ils travaillent dessus, et il leur faudra certainement trois semaines pour terminer. Toute la matière sera acheminée vers un site de recyclage à Stratford. Une petite partie des déchets sera également récupérée et exposée au Musée de Londres. Il faut savoir que Thames Water consacre chaque mois un budget d’un million rien que pour déboucher les canalisations.

Crédit photos : Adrian Dennis pour AFP et Twitter/ThamesWater

Si vous aimez, n’oubliez pas de liker ou de partager cette page ! Merci !

Commentaires

Dernières infos sur Actualité

Close
^Retourner^ en haut