Un père bat sa petite fille à mort seulement 2 semaines après l’avoir adoptée avec son mari

Le coach sportif Matthew Scully-Hicks, 31 ans, est accusé d’avoir tué la petite Elsie, après avoir abusé sexuellement d’elle pendant des mois et de la traiter de « psychopathe » lorsqu’il parlait d’elle à ses amis par SMS.

L’un des deux papas abusait de son bébé adopté

Le procès de cet homme machiavélique a commencé au Royaume-Uni. Il est accusé des pires crimes qu’on puisse imaginer. Matthew Scully-Hicks venait d’adopter une petite fille qu’il prénommait en privé « Satan dressed in babygro », qu’on peut traduire par « Satan s’habille en bébé nègre ». Si cela faisait seulement deux semaines que la petite avait été adoptée officiellement par le couple, cela faisait déjà plusieurs mois qu’elle vivait avec eux. Et pendant près de huit mois, Matthew a abusé d’elle.

Matthew a tué son bébé adopté (Daily Mirror)

Le père n’en pouvait plus de sa fille

Le procès de Matthew a débuté aujourd’hui, mais c’est en 2015 que les faits se sont produits. La cour de Cardiff a entendu les plaidoyers des différentes parties. Une pièce à conviction indique que Matthew parlait de sa petite par SMS et email de la sorte : « Je vis un enfer avec Elsie. Le temps de prendre les repas et l’heure du coucher sont comme un cauchemar. Elle se met à crier pendant 10 minutes. »

Matthew battait sa fille alors que son mari travaillait dur (Daily Mirror)

Le bébé saignait du crâne et des yeux

La petite Elsie est morte à l’hôpital de Cardiff, lorsque les médecins ont débranché son respirateur artificiel, estimant qu’elle ne pourrait jamais se réveiller. Mais que s’est-il passé ? Ce soir-là, Matthew a été encore plus violent qu’à son habitude. Il s’est défoulé sur le bébé pendant que son mari Craig travaillait dur en tant que dirigeant d’une entreprise. Après avoir abusé de la petite, l’avoir battue et presque tuée, il a appelé les secours. La bonne à tout faire de la maison a témoigné, expliquant que depuis qu’Elsie était arrivée, l’ambiance avait changé. Elle a aussi entendu Matthiew crier : « Ta gueule, ta gueule, ta gueule, p**** ferme ta gueule ! ». Lorsque la petite est arrivée à l’hôpital, elle saignait du cerveau et de ses yeux, elle avait aussi des fractures au crâne et des côtes cassées. Lors de son procès, l’accusé réfute toujours le crime dont il est accusé.

Lire  La sextape de Barbara sera bientôt disponible sur Internet : son ex balance la vidéo !

Crédits photos : Daily Mail
Source : Mirror

Commentaires

Dernières infos sur Actualité

Close
^Retourner^ en haut