Un pasteur s’incinère à l’essence à cause d’une enquête de la police pour abus sexuels

Martyn Neale, un pasteur anglican soupçonné d’avoir commis des abus sexuels, a mis fin à ses jours en déversant un bidon d’essence sur lui. Son identification a été possible uniquement grâce au prélèvement dentaire. Le corps carbonisé était tout noir ou couvert de brûlures au troisième degré.

Le pasteur a mis fin à ses jours à cause des accusations sexuelles (Aldershot News and Mail)

Des accusations trop difficiles à supporter

Janis Chandler, sœur de Martyn Neale l’a retrouvé carbonisé dans le jardin de son presbytère. Le pasteur anglican de l’Église d’Angleterre venait huit jours auparavant d’être mis en examen pour des bus sexuels commis il y a vingt ans. La police du North East Hampshire enquêtait sur l’homme d’église, une pression qu’il n’aurait manifestement pas supportée, quelle que soit la véracité des accusations.

Le pasteur s’est versé de l’essence sur lui et s’est immolé (Solent News & Photo Agency)

Sa sœur l’a retrouvé carbonisé

Janis et Martyn devaient passer la soirée chez leurs parents. Elle a tenté toute la journée de contacter son frère, en vain. Elle s’est donc rendue chez lui, au presbytère de Hawley, à Blackwater. « J’ai une clé », explique-t-elle. « Donc je me suis introduite chez lui quand je n’ai pas eu de réponses. Il n’était pas là, donc j’ai regardé partout. Ses voitures étaient dehors. J’ai remarqué que la porte à l’arrière n’était pas fermée à clé, car la chaine pendait. Je suis allée dans le jardin et j’ai vu que quelque chose avait brûlé au sol. Au début, je n’étais pas sûre de ce que c’était, puis en m’approchant j’ai compris que c’était un corps ».

Presbytère de Hawley où vivait le prêtre et où a été retrouvé son corps (SWNS.com)

Il faisait l’objet d’une enquête pour abus sexuels

« J’ai pu voir que c’était un cadavre parce qu’il y avait un visage et ce visage était tourné vers le sol ». Elle a directement appelé la police, qui est venue l’aider et qui ont pris les choses en main. Elle et son frère se voyaient tous les jours et le trouvait formidable. « Il aurait aidé tout le monde ». L’inspecteur Matt Deery a confirmé que le pasteur était l’objet d’une enquête sexuelle pour des faits qui auraient eu lieu il y a une vingtaine d’années. Le pasteur qui n’était pas marié et qui vivait seul a pu rentrer chez lui après l’audition mais l’enquête venait juste de commencer. La sœur du prêtre explique ne pas être au courant des accusations de la police mais que des bruits avaient couru.

Lire  Polémique : Un danseur nu se fait toucher par une fillette de 4 ans lors d'une performance d'art contemporain

Source

Commentaires

Dernières infos sur Actualité

Close
^Retourner^ en haut