Prostitution dans la téléréalité : des footballeurs à la police, la mère maquerelle identifiée, la justice enquête

Il y a du nouveau dans l’affaire de prostitution de candidates de téléréalité. L’affaire s’était calmée depuis quelques mois. Sauf que le 23 juin dernier, la justice s’est emparée de l’affaire. Nice-Matin a annoncé que plusieurs footballeurs, ont été entendus par la police de Nice, alors qu’ils auraient été témoins de certaines scènes. Le juge d’instruction de Grasse cherche à en savoir plus sur le prétendu réseau qui serait tenu par une mère maquerelle, ancienne star de téléréalité. « Une Azuréenne, vedette d’une émission de téléréalité, est actuellement mise en examen pour proxénétisme mais elle est libre sous contrôle judiciaire. Elle aurait organisé des voyages mettant en relation des jeunes femmes et des footballeurs. »

Qui sont les candidates accusées d’être des escorts ?

Il y a quelques mois, Jeremstar avait lancé la polémique en révélant pour la première fois l’existence d’un réseau de proxénétisme au sein du milieu de la téléréalité. L’information avait rapidement été relayée par tous les magazines people et les sites médias. Mais la gravité des accusations avait même poussé la presse généraliste à en parler. Bien vite, les internautes, également fans de ces émissions de téléréalité, avaient entamé une chasse aux sorcières. Les noms des candidates de téléréalité devenues escorts ont circulé sur les réseaux sociaux. D’anciennes candidates ont témoigné à visage couvert ou à visage découvert lors d’interviews télé ou en ligne. Par exemple, Capucine Anav avait balancé le nom d’une candidate qu’elle accusait d’avoir été escort. Aurélie Preston avait témoigné en racontant comment on avait voulu l’enrôler et lui faire gagner beaucoup d’argent en la prostituant en Jamaïque. Et rapidement, un petit cercle de candidates a été identifié, même si aucun nom n’a officiellement été confirmé.

Lire  Cette vidéo choc de Manon Marsault est-elle la preuve qu'elle a été escort pour Wiz Khalifa ?
jeremstar candidate prostitution ardisson
Une ancienne candidate témoigne à visage couvert devant Jeremstar

Des dénonciations gênantes que certaines tentent de cacher

Nous avons d’ailleurs été contactés par une agence de réputation en ligne qui nous a demandé de modifier notre contenu afin qu’une certaine candidate n’apparaisse plus en première ligne des résultats de recherche sur Google, car son nom apparaissait associé à cette affaire de prostitution. Nous le rappelons, il s’agit ici d’une affaire qui est maintenant entre les mains de la justice et nous ne dénonçons personne. Nous ne faisons que relayer des informations, déjà relayées par d’autres médias, dont les sources sont les uniques responsables de leurs dires. Par exemple, Closer donne le nom des footballeurs entendus par la PJ de Nice.

Des footballeurs appelés par la police dans l’histoire de proxénétisme

Le magazine Closer a révélé le nom des footballeurs qui ont été entendus par la police, en tant que témoins. Il y a Benjamin Mendy (joueur sélectionné pour la Coupe du monde 2018), Jérémy Menez (ancien compagnon d’Emilie Nef Naf), M’Baye Niang (petit-ami d’Emilie Fiorelli), Témoué Bakayoko (joueur au Chelsea FC) et Bafétimbi Gomis (attaquant à Galatasaray). Aucune charge n’a été pour l’instant retenue contre ces footballeurs venus pour le moment apporter leurs témoignages dans l’affaire. Depuis que la justice a réussi à identifier celle qui est appelée la « mère maquerelle » dans cette histoire, une enquête a été ouverte. Le juge d’instruction cherche à savoir s’il existe un réseau de prostitution dirigé par cette ancienne candidate. Elle serait, de manière présumée, devenue proxénète en gérant des candidates devenues escorts.

Lire  Barbara de SS11 danse seins nus et en string dans un jacuzzi : elle se fait insulter sur les réseaux sociaux

Il existerait un réseau de prostitution qui recruterait des candidates d’émissions de téléréalité, qui dès leur sortie du jeu, seraient approchées par la proxénète. On promettrait beaucoup d’argent à ces jeunes femmes pour qu’elles acceptent de rencontrer des milliardaires arabes ou des footballeurs.

Une Dubai Porta Potty en compagnie de ses deux sponsors (photo : Britmannia)

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut