Un psy spécialisé dans les thérapies de conversion pour homosexuels est accusé de faire des fellations à ses patients

Un psy spécialisé dans les thérapies de conversion pour homosexuels est accusé de faire des fellations à ses patients
Donnez une note à cet article

Un psychologue qui croyait à la possibilité de convertir des homosexuels en hétérosexuels est aujourd’hui accusé d’avoir abusé de ses patients. En Amérique du nord, ils sont nombreux à se tourner d’eux-mêmes ou de force vers des traitements censés les « guérir » de leur homosexualité. Ces cures ignobles sont souvent décriées, mais elles sont maintenant totalement décrédibilisées depuis qu’un thérapeute est accusé de faire des fellations pour guérir ses patients.

Le psy a masturbé ses patients

Le docteur Melvyn Iscove, un psychologue de 72 ans traitaient des patients homosexuels en leur imposant une cure de conversion. Mais il a été reconnu coupable par l’Ordre des médecins de l’Ontario, au Canada, d’attouchements sur ses patients. Durant ses séances, il a pratiqué des fellations et a masturbé deux hommes qui suivaient sa thérapie.

Lire  En opérant cette femme enceinte, les chirurgiens ont trouvé 1kg de cannabis dans son vagin
Un psy accusé de sodomiser ses patients
Le docteur Melvyn Iscore était un spécialiste de la thérapie de reconversion sexuelle

Il a masturbé son patient qui souffrait de dépression

Le premier patient s’était tourné vers le docteur Iscove, alors qu’il traversait une dépression. Il était déprimé et vivait très mal l’idée qu’il puisse être homosexuel. Il voyait alors le psychologue comme un père. Mais le docteur Iscove lui a demandé s’il avait aussi des pensées sexuelles à son égard. S’en sont alors suivi une vingtaine de séances durant lesquelles ils se masturbaient mutuellement et le psy lui faisait des fellations.

Il a sodomisé un patient peu sûr de sa sexualité

Un deuxième patient venait voir le docteur depuis les années 80. Il avait 18 ans la première fois qu’il s’est rendu chez le psy. À l’époque, il se décrit comme hétérosexuel, et venait à ces consultations pour traiter son anxiété et sa dépression. Mais le psy a commencé à lui faire lire des passages de livres tendancieux. Peu à peu, au fil des années, il a réussi à lui faire croire que ses fantasmes hétérosexuels étaient des idées homosexuelles qu’il refoulait. Il a alors fini par croire qu’il était homosexuel. Le docteur s’est alors proposé pour lui faire tester et explorer sa nouvelle sexualité. Ils se sont masturbés et ont eu une fellation. La fois suivante, le patient est même arrivé avec un préservatif et lui a demandé de le pénétrer. Le psychologue a alors sodomisé son patient.

Lire  Un Britannique risque 3 ans de prison pour avoir frôlé les hanches d'un homme dans un bar à Dubaï

Il a perdu son droit de recevoir des patients

L’Ordre des médecins a immédiatement révoqué la licence du docteur qui basait ses théories sur celles du docteur Edmund Bergler, un psychanalyste connu pour traiter des homosexuels. Le docteur Iscove continue à nier les faits qui lui sont reprochés par ces deux patients qui ont maintenant la quarantaine.

Source : The Star

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut