Le sataniste qui a tué un collègue de 66 coups de couteau risque de sortir de prison

Comment est-ce possible que ce tueur soit bientôt relâché ? Il avait fait la une de la presse en Allemagne, quand cet admirateur de Satan avait tué un ami sur un autel des sacrifices, en le poignardant à 66 reprises. Aujourd’hui, Daniel Ruda va peut-être sortir de prison, alors qu’il a sacrifié un ami puis il a bu son sang.

Le diable leur a demandé un sacrifice

Daniel Ruda et son ex-femme Manuela ont tué Frank Hackert en 2001, lors d’un repas qu’ils avaient préparé, considéré comme un sacrifice humain pour Satan. Selon eux, c’est le diable en personne qui leur avait exigé ce meurtre. Les détails dévoilés lors du procès ont permis de comprendre la vie atypique de ce couple de satanistes. Ils dormaient dans les cimetières et participaient à des soirées dévouées au diable.

Manuela partage la même passion que Daniel

Manuela a été initiée aux pratiques sataniques lors d’un voyage initiatique en Ecosse. Elle a appris auprès d’un mentor, Tom Leppard, comment boire du sang et à entrer en contact avec les Forces du Mal. Pour financer son voyage en Ecosse, elle travaille en même temps dans une auberge. De temps en temps, elle se prostitue auprès de clients, mais demande de boire du sang en échange, plutôt que de demander de l’argent. C’est quelques mois plus tard, de retour en Allemagne que Manuela rencontre Daniel, en répondant à une petite annonce. C’est le coup de foudre immédiat, ils partagent la même passion. Peu à peu, leurs délires deviennent de plus en plus intenses. Fatigués de tuer seulement des chats et des chiens, Daniel a l’idée de tuer un homme qu’ils offriront à Satan. Il repère la victime idéale, un collègue de 33 ans qui travaille dans la même entreprise que lui, Frank Hackert.

Lire  Un Britannique risque 3 ans de prison pour avoir frôlé les hanches d'un homme dans un bar à Dubaï
adorateur de satan
Le couple de satanistes s’était marié en 2001

Ils font l’amour à côté du cadavre

Le couple de vampires a invité Frank à venir manger chez eux. Ils lui servent des cocktails puis un gaspacho. C’est là que Daniel surgit dans la pièce déguisé en vampire et un marteau à la main. Il lui dit qu’il doit mourir. Il lui donne trois coups de marteau sur le crâne. Puis, ils s’emparent tous deux de longs couteaux et le poignarde à 66 reprises. Ensuite, ils placent le cadavre sur l’autel, le déshabille, et boivent son sang alors que son corps nu est taillé de coups de couteaux. Manuela dessine même un pentagramme sur le corps de la victime. Pour terminer, Manuela se déshabille et se frotte au cadavre. Elle le place dans le cercueil qui lui sert d’habitude de lit et demande à Daniel de la rejoindre. Ils font l’amour dans le cercueil, en présence du mort. Après trois jours terrés dans leur appartement, ils partent cavale, sachant que la police allait les retrouver. Ils sont arrêtés, une semaine plus tard, alors qu’ils faisaient le plein dans une station-service.

Lire  À cause de la cocaïne qu'il avait avalée, un chien tue son maître en lui arrachant le visage
vampires humains tueurs
Manuela et Daniel Ruda, deux satanistes qui se prennent pour des vampires

Manuela a été jugée folle

Profitant de sa notoriété soudaine, Daniel Ruda a voulu jouer la provocation jusqu’au bout, quand il a décidé de limer ses dents pendant son procès. Il pouvait donc montrer ses terribles canines en forme de crocs de vampire. La justice allemande l’avait condamné à 16 ans d’emprisonnement. Manuela a quant à elle, été condamnée à 13 ans de réclusion. Mais elle a déjà été relâchée du centre psychiatrique où elle avait fini par être internée. Le couple a divorcé alors qu’ils étaient tous les deux enfermés.

il adore satan
Daniel Ruda est un sataniste qui jouait la provocation même pendant son procès

Le vampire voudrait sortir pour bonne conduite

Mais son avocat plaide aujourd’hui sa libération : « On veut montrer qu’il n’est pas un homme dangereux. En prison, il n’a pris aucune drogue, n’a pas bu d’alcool. Sa mère qui a 75 ans le visite régulièrement. Elle n’a qu’un seul souhait : voir son fils libre, avant de mourir ». Selon le sataniste, il désire retrouver une femme et construire une famille. La famille de la victime est évidemment choquée qu’on puisse le laisser sortir. Cette histoire rappelle qu’il y a environ 7000 satanistes qui vivent en Allemagne.

Si vous aimez, n’oubliez pas de liker ou de partager cette page ! Merci !

Commentaires

Dernières infos sur Actualité

Close
^Retourner^ en haut