Les restaurateurs coréens continuent à proposer de la viande de chien pendant les JO, malgré l’interdiction des autorités

Pendant deux semaines, le monde aura les yeux tournés vers la Corée du Sud. Alors que les plus grands sportifs du monde entier seront à Pyeongchang pour participer aux Jeux olympiques, le pays espère profiter de ce coup de projecteur pour bénéficier de retours touristiques positifs. Mais cela ne vient pas sans quelques petits efforts. Les Coréens ont reçu des consignes officielles des autorités pour abandonner quelques traditions qui pourraient choquer ou heurter les sensibilités de certains. Les autorités ont notamment demandé aux restaurateurs des régions où se tiendront des épreuves, de ne pas proposer de plats à base de chien sur leur menu. Mais il semblerait que les restaurateurs vont ignorer cette interdiction, craignant que les clients locaux délaissent leurs établissements.

Les chiots attendent qu’un restaurateur les achète

Du chien au menu pour les touristes en visite

En Corée du Sud, se sont à peu près un million de chiens qui sont mangés chaque année. Cette viande rouge est bouillie pour la rendre plus tendre, avant de la préparer différemment, dans de nombreux plats traditionnels. Par exemple, il y a le « bosintang », qui est une soupe à la viande de chien, qui est censée booster la libido. Mais les autorités ont bien compris que ces plats pourraient entacher l’image du pays à l’étranger. Ainsi, 12 restaurants du comté de Pyeongchong ont reçu la demande d’enlever les plats à base de chien de leur carte. Selon l’AFP, seuls 2 restaurants ont accepté de le faire, en échange de subsides de la part du gouvernement.

Lire  Suivre en direct République de Corée-Mexique - Groupe F - 23 juin - Coupe du monde 2018
Le bosintang est une soupe à base de chien, qui stimule la libido

Les restaurateurs refusent de changer leur menu

Les restaurateurs sont invités à remplacer les pancartes dans la rue, sur lesquelles on peut voir des recettes à base de chien, comme le « yeongyangtang » ou le « sachealtang ». Les restaurants les plus traditionnels ne veulent pas changer leur menu, préférant ne pas attirer de touristes et garder leur clientèle habituelle. Malgré tout, de moins en moins de Coréens sont friands de ces plats à base de chien, surtout depuis que les jeunes ont eux aussi adopté des chiens comme animaux de compagnie.

Ces chiens vont être mangés !

Élevés dans des cages, les chiens sont vendus sur le marché

Une pétition en ligne demandait aux dirigeants olympiques de retirer la candidature de la Corée, tant que le commerce de chien serait légal. Les activistes de la cause animale diffusent largement les photos et vidéos de maltraitance animale, où l’on voit des chiens en cage, vendus sur le marché en plein air de Moran, près de Séoul. Les chiens sont élevés comme du bétail et grandissent dans des cages, leur élevage était uniquement destiné à la consommation.

Lire  Elle subit des tas d'opérations de chirurgie pour ressembler à Angelina Jolie et elle ressemble à un zombie
L’étale d’un bouché qui vend de la viande de chien en plein air

Crédits : Roland Hoskins

Un couple de zoophiles couchait avec leur chien et faisait des sextapes mais leur condamnation est faible

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Animaux

^Retourner^ en haut