Des fermiers ont été condamnés pour avoir enfermer un homme noir dans un cercueil puis menacé de le brûlé vif

Deux fermiers sud-africains blancs ont été condamné à 14 et 11 ans de prison pour avoir enfermé un homme noir dans un cercueil puis l’avoir menacé d’y verser de l’essence et de le brûler vivant. Theo Jackson et Willem Oosthuizen ont été condamnés pour agression, kidnapping et tentative de meurtre. Les deux avaient plaidé non coupables. La vidéo de leur crime a été largement partagée sur les réseaux sociaux au moment des faits.

Ils menacent de fermer le cercueil et d’y mettre le feu

Dans la vidéo qui dure 20 secondes, on aperçoit Victor Mlotshwa qui est déjà placé dans un cercueil et qui crie et pleur quand l’un de ses deux bourreaux veut le refermer. Un des deux hommes le menace aussi de mettre un serpent dans le cercueil. Selon eux, ils punissaient l’homme qui venait d’entrer dans leur propriété alors qu’il était en possession de câbles de cuivre volés.

Lire  Le frère de Kevin Spacey dévoile son héritage génétique "tordu" : père néonazi, viols, mensonges,...
Willem Oosthuizen et Theo Martins, à droite, lors de leur procès (REUTERS/Siphiwe Sibeko)

Une condamnation exemplaire

Ce crime a évidemment bouleversé la Cour de justice de Middelburg, à 160 km à l’est de Pretoria. Il a été commis dans un pays où les différences raciales sont persistantes depuis 23 ans, encore après la fin de l’apartheid. « Le preuves montrées à la Cour indiquent le sérieux et la gravité de la punition qui dépasse largement les facteurs personnels de la victime », a expliqué la juge Segopotje Mphahlele. « La conduite des accusés aliment la division sociale et les tensions raciales ». Selon les accusés, cette condamnation est trop sévère, étant donné que personne n’a été tué. Le Ministre de la justice du pays s’est exprimé à ce sujet et parle d’une condamnation exemplaire : « L’Afrique du sud ne peut plus se permettre de traiter le racisme avec des gants, on est prêts à agir ».

Victor Mlotshwa, la victime au centre, a pleuré en entendant le verdict (AFP PHOTO / WIKUS DE WETWIKUS DE WET/AFP/Getty Images)

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut