L’égérie d’Adidas reçoit des menaces de viol car elle pose avec des poils aux jambes et aux aisselles

Être mannequin et ne pas suivre les diktats de la mode, semble être un peu compliqué. Pourtant, Arvida Byström est un mannequin suédois qui a tapé dans l’œil d’une grande marque, Adidas, malgré sa particularité. Arvida, qui ne se soucie pas du regard des autres, suit le mouvement de ces femmes qui ne souhaitent pas se raser. Elle a des poils sous les bras et sur ses jambes. Si sa toison naturelle a attiré l’attention d’Adidas, qui en a fait l’égérie d’une campagne de pub, les fans de la marque semblent ne pas adhérer à ce choix. Pire encore, les dérives d’Instagram font encore une victime, car Arvida reçoit des menaces de viol… La raison ? Elle refuse simplement de s’épiler.

Arvida pose dans la campagne Adidas sans s’être épilée

Arvida est la star de la nouvelle campagne d’Adidas

Adidas prône l’authenticité à travers sa nouvelle campagne pour ses baskets Superstar. Différents clips mettent en scène des hommes et des femmes aux looks un peu particuliers qui assument leurs différences. Mais si les portraits de Khalif, Xiu, Madame Ghandi ou Rachelle ont tous été vus entre 8 000 et 25 000 fois, celui d’Arvida a lui été vu 1 million de fois sur YouTube. Car Arvida est la vraie découverte de ce casting. Cette photographe féministe prononce juste une phrase dans le clip : « Je pense que n’importe qui peut être féminin, mais dans la société d’aujourd’hui, nous avons peur de ça ». Elle y apparait dans un look qui rappelle une Alice au Pays des merveilles rebelle, petit corset, jupe en dentelle, avec des poils en plus… et des Superstar aux pieds.

Lire  Une gynécologue est furieuse contre les hommes qui veulent changer l'odeur vaginale de leurs partenaires

Arvida Byström reçoit des menaces de viol depuis qu’elle a participé à la campagne Adidas

Des hommes et des femmes la menacent sur les réseaux sociaux

Ce n’est pas la première fois qu’Arvida est choisie pour des campagnes, mais cette campagne internationale l’a rendue célèbre dans le monde entier. Un coup de projecteur soudain qui n’a pas plu à tout le monde. Depuis, elle reçoit des menaces de viol d’internautes, en messages privés. « Ma photo a reçu beaucoup de commentaires agressifs la semaine dernière. Je suis blanche, sans handicap (…) avec comme seul détail non-conforme quelques poils sur mes jambes. J’ai littéralement reçu des menaces de viol dans ma boîte de messages personnels. Je ne peux même pas imaginer ce que c’est de ne pas avoir tous ces privilèges et essayer d’exister dans ce monde. J’envoie de l’amour, essayez de vous rappeler que tout le monde ne vit pas les mêmes expériences personnelles », écrit-elle en réponse sur Instagram.

Parmi ces messages, on peut lire :

  • Ce n’est pas une fille c’est un singe, arrêtez avec cette merde !
  • Horrible, à bruler ! Rase tes jambes sal*** ou mets un pantalon !
  • Horrible ! Riducule ! Une pub suicidaire… Un choc pour l’éthique de la marque ! “Adidas la marque des poils sur les jambes”
  • C’est ça que la femme est devenue ? Non, merci. J’aime ma culture européenne et ses valeurs. Une fois doit prendre soin de son look et avoir de la classe. C’est ridicule !
  • C’est dégoutant !
Elles reçoit des messages de haine sur Instagram.

Source et captures images : Instagram/arvidabystrom et YouTube/adidas Originals

Commentaires

Dernières infos sur Actualité

Close
^Retourner^ en haut