Category archive

Santé

Elle apprend que son petit ami a partagé une de leurs sextapes avec des amis, alors elle lui coupe le pénis

Brenda Barattini, folle de rage, s’est emparée d’une paire de cisailles de jardin quand elle a découvert ce que son petit ami avait fait. Sergio a été la victime de Brenda, qui n’a pas supporté qu’il partage une de leurs vidéos coquines avec des amis. Il a perdu 90% de son pénis à cause de sa vengeance.

Son petit ami partage une sextape

Brenda Barattini, 26 ans, a avoué avoir commis cette agression juste parce que Sergio Fernandez, 40 ans, avait montré l’une de leurs sextapes à des amis. L’incident s’est déroulé à Nueva Cordoba, en Argentine. Les faits ont eu lieu en novembre 2017. Depuis, Brenda est en détention provisoire, en attendant son procès. « J’ai coupé son pénis, mais pas complètement », explique-t-elle aux journalistes, depuis sa cellule de prison. « Je n’ai pas tout coupé. Je l’ai seulement blessé. »

sextape amateur petit ami
Elle avait fait une sextape mais les amis de son petit ami l’ont vue
sextape petite amie jalouse
Brenda Barattini était enragée quand elle a découvert que son petit ami a partagé une sextape

Elle coupe le pénis de son petit ami à la cisaille

Brenda n’a jamais nié les faits. Elle justifie même son acte. Selon elle, son petit ami l’avait blessé en partageant leur sextape. « Ce qu’il m’a fait, on a le droit de le faire à aucun être humain ». Elle parle de blessures psychologiques qui méritaient une réponse. Selon elle, elle voulait lui donner une bonne leçon mais rien de bien méchant. « Si je l’ai laissé seul, c’est pour aller demander de l’aide. Je ne voulais pas qu’il lui arrive quelque chose d’autre. J’ai eu peur du sang. » Depuis qu’elle se rend compte que l’opinion n’est pas de son côté, la jeune femme raconte maintenant regretter son geste démesuré.

pénis coupé
Il y a du sang partout… Elle lui a enlevé 90% du pénis
petite amie vengeance
Il a perdu une bonne partie de son pénis, coupé par une cisaille

Crédits : CEN 

Incapable de payer l’opération, elle enlève elle-même ses prothèses mammaires avec un cutter et de l’alcool

Tonia Rossington n’en pouvait plus de vivre dans ce corps qu’elle ne reconnaissait plus. Il y a 14 ans, elle avait choisi de se faire grossir la poitrine en optant pour des prothèses mammaires de bonnet G. Suite à différentes complications et l’âge aidant, elle a décidé de les faire enlever. Malheureusement pour elle, l’explantation n’est pas remboursée par la sécurité sociale britannique. Elle a donc pris la décision d’enlever elle-même ses implants mammaires. Avec une bouteille d’alcool, un sac de glaçons et un cutter, elle a incisé ses seins et a ressorti les prothèses toute seule.

Elle regrette son augmentation mammaire

À 49 ans, Tonia Rossington n’en pouvait plus de se voir avec cette poitrine imposante. Elle regrette son opération mammaire qui lui avait permis d’avoir une poitrine généreuse. De plus, elle a toujours ressenti un inconfort et des complications s’étaient déclarées au niveau des terminaisons nerveuses. Elle a donc décidé d’aller voir son médecin pour entamer les procédures d’explantation. Mais elle s’est vite rendue compte que ça serait plus laborieux qu’elle le pensait.

femme grosse poitrine
Tonia n’en pouvait plus de voir sa grosse poitrine

Enlever ses prothèses coute cher

Il faut que votre cas corresponde à toute une liste de critères pour pouvoir prétendre à un remboursement de cette opération qui, dans son cas n’est pas considérée comme une opération de chirurgie réparatrice. Elle a même cru qu’elle commençait à devenir folle car elle tournait en rond. Et pour elle, impossible d’imaginer payer 3 500 euros pour subir cette opération de chirurgie.

opération de réduction mammaire
Tonia voulait réduire sa poitrine qu’elle trouvait trop généreuse

Elle se coupe les seins pour enlever les prothèses

« Je me suis mise face au miroir. Je me suis posée quelques instants et j’ai d’abord fait une petite coupure pour voir si j’avais mal. J’ai soulevé mon sein, j’ai mis de la glace contre pendant 5 minutes, jusqu’à ce que je ne sente plus rien. » Ensuite, elle prend son cutter et incise précisément là où elle voyait l’ancienne cicatrice laissée par l’opération d’augmentation mammaire. Elle se dit qu’en coupant au même endroit, elle ne touchera aucun nerf ni artère. Elle découvre d’abord tous ces tissus et cette graisse qui la dégoutent. Puis, elle voit qu’il y a une poche qui s’est formée autour de la prothèse. Elle respire un bon coup et coupe dans la poche. Là, apparait la prothèse toute visqueuse. « Il y avait du silicone partout. Et quand je tirais dessus, ça se transformait en bouillie ».

prothèse mammaire déchirée
La prothèse mammaire était déchirée
cutter scalpel opération chirurgie
Elle a utilisé ce cutter pour couper dans ses seins

Elle a fini aux urgences

Comme elle était à peu près anesthésiée localement et qu’elle souffrait d’insensibilité à cette endroit, elle n’a pas trouvé l’épreuve trop difficile à supporter. Elle a donc eu le courage de refaire la même opération du côté gauche. Afin de s’assurer que tout allait bien guérir, elle s’est rendue aux urgences où on l’a soignée pour ses plaies sous les aisselles. À présent, elle se remet de son opération bricolage. Elle veut surtout faire passer le message à toutes les femmes de bien réfléchir avant de décider d’augmenter la taille de ses seins. Elle avoue tout de même que ses seins ne sont pas très beaux maintenant car « il y a plein de peau flasque qui pend. Mais jamais plu je n’aurai d’implants. C’était la plus grosse erreur de ma vie ».

cicatrice augmentation mammaire
Elle a incisé là où il y avait déjà la cicatrice de la précédente opération

Crédits : Triangle News

Il raconte comment des antidouleurs l’ont fait devenir gay ! Et il ne veut plus changer

Scott Purdy, 23 ans, affirme l’impensable. Malgré tous les contre avis médicaux, il prétend être devenu homosexuel à cause de la prise de médicaments. Selon lui, les antidouleurs l’ont rendu gay. Il a même largué sa petite amie et s’est mis à sortir avec des hommes. Tout a commencé le jour où il s’est cassé le pied et a dû prendre des antidouleurs…

Il était un hétérosexuel sûr de sa sexualité

Un Anglais de 23 ans, Scott Purdy a attiré l’attention des médias, suite à ses déclarations loufoques. Il est invité sur les plateaux télé, où on le confronte à l’avis des médecins, alors qu’il raconte son histoire totalement saugrenue. Il commence par raconter qu’il était hétérosexuel et qu’il n’avait jamais même eu de pensées homosexuelles jusqu’alors. Il est sorti avec de nombreuses femmes et n’a jamais remis en cause sa sexualité.

hétéro devient gay
Scott avec son ex petite amie, avant de devenir homosexuel

Les médicaments l’auraient rendu gay

Mais un jour, un médecin lui prescrit de la prégabaline, un médicament qui traite des douleurs neurophatiques. Très vite, il a senti son attraction pour les femmes diminuer. Puis, il s’est rendu compte qu’il était attiré par les hommes. Finalement, il a dû se résigner à se considérer comme homosexuel. « J’ai remarqué que ma libido pour les femmes s’en allait, et que je recherchais l’attraction masculine. Je n’avais jamais été intéressé par les hommes auparavant. Quand il a annoncé à sa petite amie qu’il n’avait plus d’attirance pour elle, « elle a été relativement compréhensive ».

Il veut rester homosexuel

La prégabaline est un médicament vendu notamment sous la marque Lyrica. Il est souvent prescrit pour soigner les épileptiques et les problèmes d’anxiété. Parmi les effets secondes non désirables, il est effectivement indiqué une possible perte de libido et des changements d’humeur. Mais les médecins sont formels, aucun médicament ne peut faire changer la préférence sexuelle d’une personne. Pourtant, Scott insiste : « Je veux juste que les gens sachent. Si quelqu’un se fait prescrire ça, ils doivent savoir ce que médicament peut faire. Quand j’ai arrêté d’en prendre pendant deux semaines, mon désir pour les hommes a diminué ».

médicament pour homosexuel

Son histoire est médicalement impossible

Malgré tout, Scott a décidé de continuer à en prendre, car il se dit « heureux avec sa sexualité. Je me suis beaucoup plus ouvert. C’est libérateur. Comme la prégabaline contrôle aussi l’anxiété et la paranoïa, cela me rend plus ouvert et je ne me soucie plus de ce que les autres pensent ». Pfizer a réagi à toute son histoire et confirme qu’il n’y a pas de rapport réel avec son changement de sexualité. Par contre, il se pourrait que les effets désinhibants du médicament l’aient aidé à s’accepter et à ne plus se soucier du regard des autres.

médicament antidouleurs gay

En perdant plus de 30 kilos, il est métamorphosé et découvre qu’il est le portrait craché d’un prince charmant de Disney

Le jour où Jeffrey Kendall a décidé de perdre du poids, il pensait simplement améliorer sa santé et se sentir mieux dans son corps. Mais il ne s’attendait pas à devoir aussi s’habituer à un nouveau visage. Une fois qu’il a affiné son visage, il s’est rendu compte qu’il avait en fait la même tête qu’un prince charmant tout droit sortie d’un dessin animé de Disney. Regardez son incroyable transformation !

Il était englué dans sa déprime

Il y a encore deux ans, Jeffrey se trouvait « gros et extrêmement déprimé ». Il était sans emploi et était retourné vivre auprès de sa mère malade. Quand elle est rentrée à la maison, après 7 mois à l’hôpital, suite à un accident cérébral, le jeune homme est devenu comme son infirmier. Mais sa vie lui semblait misérable et chaque jour il déprimait de plus en plus. Quand sa petite amie a décidé de le quitter, c’en était de trop. Il a voulu reprendre sa vie en main et a pris un abonnement à la salle de sport.

gros avant régime
Jeffrey devait reprendre sa vie en main

Il est extrêmement motivé pour changer

C’est un ami qui a réussi à le motiver à se rendre à la salle de sport. « On a commencé doucement. On se rencontrait, on faisait quelques exercices avec une barre de 20 kilos et j’ai conclu un marché. J’ai accepté de faire des pompes tous les jours. » Petit à petit, il a progressé, toujours motivé par l’envie de changer. Et ça a fini par payer, comme il le raconte. « Ça fait du bien de voir la récompense d’années de travail. J’ai toujours lutté avec ma confiance. Ce genre de complexe ne part pas par magie. » Il a perdu plus de 30 kilos, son corps s’est sculpté et son visage s’est affiné. Néanmoins, aujourd’hui il marche la tête droite et n’a plus peur de fixer dans les yeux les gens qu’il croise dans la rue.

Après avoir perdu du poids, il ressemble à un prince charmant

métamorphose après régime

Il ressemble à un prince charmant de Disney

Il a également ouvert un compte Instagram, sur lequel il partage des photos inspirantes. Une dizaine de milliers de personnes suivent ses conseils, mais elles sont surtout impressionnées par son changement radical qui l’a fait passer de bucheron bien en chair à prince charmant. Rapidement les internautes lui ont fait part de sa ressemble frappante. Il a la mâchoire carrée, les sourcils épais, le nez bien dessiné, les lèvres charnues et surtout, la longue chevelure des princes de Disney. Le plus ressemblant est le prince Adam de la Belle et la Bête.

Crédits : Instagram/jeffk8991, Disney

Conchita Wurst révèle sa séropositivité pour mettre fin au chantage de son ex

Depuis des années maintenant, Thomas Neuwirth vit avec le VIH. Thomas est mieux connu sous son nom de scène, Conchita Wurst. Le chanteur autrichien est devenu une star dans toute l’Europe, lorsqu’il a remporté le Concours Eurovision de la chanson, en 2014, avec sa chanson Rise Like a Phoenix. Conchita Wurst vient de révéler sa séropositivité sur Instagram, suite à une terrible période pendant laquelle le chanteur a été victime de chantage de la part d’un ancien petit ami.

Un ex lui faisait du chantage tout révéler

Conchita Wurst, la drag queen autrichienne, a révélé être porteur du VIH, avant que l’information ne paraisse dans la presse par d’autres moyens. C’est en allemand, sa langue maternelle, que Thomas Neuwirth a choisi de parler sérieusement à son public et de faire cette importante déclaration. « Je n’autorise personne à me faire peur et à influencer ma vie de la sorte », raconte la drag queen barbue. Pour qualifier cette déclaration forcée, il raconte qu’il avait une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. « Le dire publiquement est mieux que d’avoir un coming out forcé par quelqu’un d’autre. J’espère donner le courage à d’autres de prendre le pas contre toute cette stigmatisation envers ceux qui ont contracté le VIH ».

conchita wurst a le sida révèle être séropositif

Conchita Wurst annonce être séropositif

Son ex-petit ami qui était au courant de sa condition médicale, lui faisait du chantage depuis quelques temps, l’intimidant de tout révéler. Thomas Neuwirth a pris son courage a deux mains et a préféré le dire lui-même, mettant ainsi fin aux moyens de pression qu’exerçait son ex sur lui. Il donne aussi des détails sur sa vie et ce que représente sa maladie au quotidien. Thomas est traité médicalement depuis le début de son diagnostic, rendant le virus presque indétectable et il ne peut pas transmettre le VIH. « Je suis encore plus fort, encore plus motivé que jamais. Mes amis le savent aussi depuis tout un temps et l’ont accepté d’une façon que je souhaite à tous ceux qui sont touchés ».

Crédits et source : Instagram/conchitawurst

À quoi sert la créatine ? Et pourquoi en prendre quand on veut donner du volume aux muscles

Tous les sportifs amateurs ou professionnels ont déjà entendu parler de la créatine. Mais qu’est-ce donc réellement et à quoi cela sert ? À l’approche de l’été, on a tous envie d’avoir un corps parfait et d’apparaitre sous son meilleur jour. Alors, il est peut-être temps d’envisager de se faire aider par quelques compléments nutritifs. Ça tombe bien, la créatine va aider à améliorer les performances physiques. Ça veut dire que si vous vous entrainez régulièrement et que vous voulez un petit coup de boost, la créatine est faite pour vous. Si vous stagnez dans vos exercices et que vous avez besoin d’un coup de pouce pour voir vos muscles se renforcer, la créatine peut se révéler efficace.

Pourquoi faut-il prendre des compléments de créatine

Ce qu’il y a de formidable avec la créatine, c’est qu’il n’y a rien à craindre. Il s’agit d’un acide aminé que l’on produit naturellement. On la retrouve dans de nombreux aliments comme le poulet, la viande ou le poisson et le corps la produit en la synthétisant dans les reins, le pancréas et le foie. En général, sa concentration est de 5g par kilo de viande. C’est pourquoi, les compléments alimentaires peuvent aider à en trouver de plus grandes quantité, sans devoir engloutir 10 kilos de poulet par jour.



Qui vend de la créatine de qualité ?

Les marques qui proposent de la créatine, comme Myprotein FR, le leader européen des produits sportifs, vendent de la créatine sous forme de comprimés ou de poudre. Elle résulte d’un dérivé synthétique. Grâce à sa teneur en phosphocréatine, l’activité du muscle est favorisée. Un taux important de créatine permet aussi de favoriser le renouvellement de l’ATP après les exercices. Et ce qui est non négligeable, c’est surtout que la créatine favorise la rétention d’eau, ce qui donne du volume à vos muscles, puisqu’ils seront plus gonflés.

à quoi sert la créatine
La créatine booste la formation des muscles grâce à la rétention d’eau, sur des exercices courts et instenses

Les effets secondaires de la créatine

La créatine déshydrate, donc, il faut bien faire attention à boire en grandes quantités quand vous faites une cure. La dose recommandée par jour est de 2 à 3g de créatine. Certains préconisent aussi une dose de charge. Cela veut dire que les premiers jours de la cure, il faut faire une surdose. Alors certains prennent 20 g pendant 4 à 6 jours, puis diminuent les doses. Mais il est préférable de rester raisonnable !

À quoi sert la créatine ?

Vous serez certainement tenté de prendre de la créatine si vous souhaitez améliorer votre performance sportive. La créatine est conseillée pour réaliser des séances intenses, avec des exercices de courte durée. Les sportifs de moins de 40 ans sont particulièrement stimulés par la créatine, lorsque celle-ci est combinée à des exercices de musculation ou d’haltérophilie intenses.

Cette petite fille née avec un cratère au sommet de son crâne est miraculeusement toujours en vie

La petite Ah Neath est née au Cambodge avec une maladie congénitale rare. Elle est née avec une partie du cerveau qui manque ainsi qu’une partie du crâne. Dans son cas, elle a comme un cratère sur le sommet de la tête. Malheureusement, ses pauvres parents n’ont pas assez d’argent pour lui venir en aide. Ils espèrent pouvoir compter sur la générosité de donateurs qui financeront les éventuelles opérations de leur fille.

Elle a un trou dans le crâne qui ne s’est pas bien formé

Ah Neath souffre d’anencéphalie, cette malformation congénitale du système nerveux central apparait d’une forme ou d’une autre, chez plus de 1 000 enfants chaque année rien qu’aux États-Unis. Lors de la formation du fœtus, le bébé n’a pas complètement développé sa boite crânienne. La plupart des bébés qui naissent avec cette condition meurent presque dès la naissance.

bébé né avec le crâne troué Bébé anencéphalie

C’est un miracle qu’elle soit encore en vie

« Nous sommes pauvres et nous avons déjà vendu notre maison et notre terrain pour sauver notre fille », explique son papa. « Elle est en bonne santé malgré tout ». La famille a déjà dû dépenser beaucoup d’argent pour se rendre régulièrement jusqu’à Phnom Penh, la capitale, eux qui habitent dans la province de Tbong Khmum. En plus d’un cratère au-dessus de son crâne, elle a une protubérance impressionnante à l’arrière de sa tête. La famille est désespérée car personne ne peut garantir qu’une opération pourra lui sauver la vie.

bébé malformé avec un crâne manquant
En plus d’un cratère au-dessus du crâne, elle a aussi une protubérance à l’arrière

Crédits : Viral Press

Elle est née avec ses intestins à l’extérieur, ses organes sortaient de son ventre et ont été emballés dans du cellophane

Existe-t-il un produit qui retarde la chute des cheveux et qui favorise la repousse ?

Pour faire simple, il semblerait que la réponse soit oui ! La chute des cheveux est le complexe numéro un chez les hommes. De nombreuses célébrités dépensent des fortunes pour cacher leur calvitie en se payant des opérations de chirurgie douloureuses. Les cheveux, même chez un homme, restent un atout de séduction majeur. Souvent, les hommes qui perdent leur cheveux se sentent mal dans leur peau et angoissés. Les hommes chauves n’osent plus approcher de femmes, les draguer et se sentent moins sûrs d’eux. Il existe pourtant des solutions qui permettent de prévenir la chute des cheveux, voire même de stimuler la repousse.

Un spray permettrait de lutter contre la chute des cheveux

Parmi ces méthodes, on a eu la chance de voir et de tester plusieurs marques. On peut par exemple parler des produits HairGenesis qui sont très répandus sur le marché. Cette marque commercialise des produits qui aident à maintenir des cheveux sains et à éviter la chute. Mais récemment, on a entendu parler d’un produit qui peut sembler être miracle. Foligain est un spray qui contient du Trioxidil. Ce composant permet de lutter contre l’affinement de la chevelure.

solution perte de cheveux
Les hommes ont peur quand ils voient leur chevelure se parsemer

Pourquoi Foligain, ça fonctionne ?

En fait, ce produit permet une triple action. Il renforce les follicules pileux, il revitalise la matrice du cheveux et hydrate le cuir chevelu. Le produit, qui a été testé cliniquement, aide les hommes à retarder la chute des cheveux et l’éclaircissement de la chevelure. Le site ShyToBuy, spécialisé dans la vente de produits qui aident les hommes à se sentir mieux dans leur peau, parle très bien de Foligain.

On vous recommande d’essayer. Foligain c’est vraiment le produit qui se vend le mieux sur le marché.

Ses composantes sont naturelles, puisque les ingrédients sont de la vitamine E, de l’extrait de trèfle, de l’acétyle tétrapeptide-3, de l’huile de ricin ou encore de l’aloe vera.

Pourquoi perd-on ses cheveux et comment éviter la perte des cheveux ?

Il y a de nombreux facteurs qui favorisent la chute des cheveux. Tout d’abord, nous ne sommes pas tous égaux face à la nature. Un facteur génétique important joue un rôle dans l’aspect de notre chevelure. À partir de 50 ans, certains hommes découvrent avec déception de la génétique dont ils ont hérité. Mais le stress peut aussi augmenter la perte des cheveux.

Recouverte de milliers de tumeurs, son corps ressemble à du papier bulle

Charmaine Sahadeo, 38 ans, originaire de Trinidad, à Cuba, a une apparence étrange. Après la naissance de son second enfant, elle a remarqué que des protubérances ont commencé à pousser sur son corps. Au départ, il s’agissait seulement de petits boutons, puis ils se sont transformés en gros grains de beauté. Aujourd’hui son corps est rempli d’excroissances, elle a des milliers de boules de peau sur le corps et le visage.

 

Depuis 15 ans, elle est recouverte de tumeurs

Charmaine souffre d’une forme extrême de neurofibromatose, une condition génétique rare qui lui a provoqué la pousse de milliers de tumeurs sur le corps. Il a fallu attendre la naissance d’Osiris, son second fils, aujourd’hui âgé de 15 ans, pour que la maladie s’accélère. Parmi toutes les tumeurs qui la recouvrent entièrement, il y en a 3 qui sont particulièrement handicapantes pour elle, à la jambe droite.

tumeurs au visage
Le visage de Charmaine est rempli de protubérances
Les trois grosses excroissances à la jambe lui font mal

Les opérations ne servent à rien

Elle a déjà subi deux opérations chirurgicales, mais rien n’y fait. Les tumeurs se sont mises à repousser immédiatement. Elle est toujours dans l’attente qu’un miracle se produise ou que la médecine évolue et puisse l’aider à trouver une solution. « J’ai toujours eu ce problème… depuis ma naissance, mais c’est seulement après la naissance de mon deuxième fils que ça s’est empiré. » En plus de repousser les gens qu’elle croise dans la rue, des insultes qu’elle reçoit en permanence, ses protubérances sont également douloureuses.

Les tumeurs lui font mal

« C’est très douloureux, surtout celles à la jambe. Mon corps est comme du papier bulle ». Elle prévoit d’enlever au fur et à mesure les tumeurs qui sont trop gênantes, comme celles près des yeux qui lui diminuent son champ de vision. Charmaine était mariée, mais elle s’est séparée il y a trois ans. Elle a deux fils, Osiris, 15 ans et Caleb 19 ans et sa situation financière est préoccupante puisqu’elle ne peut pas travailler et que personne ne veut l’engager.

Il faisait semblant d’être quadriplégique pour toucher plus de 500 000 euros d’allocations d’invalidité

Brian Matthews, 51 ans, a avoué qu’il avait fait semblant d’être quadriplégique pour gagner des allocations d’invalidité. En tout, il aurait perçu injustement 250 000 livres sterling, soit 280 000 euros, et son dossier indiquait qu’il pouvait encore en espérer autant. Son arnaque a duré pendant 15 ans, mais il a été démasqué alors qu’on l’a aperçu en train de marcher et de pousser la chaise roulante de sa femme.

Il a plaidé coupable

Brian Matthews est arrivé au tribunal de Truro, au sud-ouest de l’Angleterre, en fauteuil motorisé. Il a plaidé coupable pour les 6 charges de fausse représentation et 2 pour fraude. Le procès a été ajourné, alors qu’il doit passer devant un médecin expert, qui va juger de son degré de handicap. Le juge l’a néanmoins déjà prévenu qu’il allait sûrement purger une lourde peine de prison.

Il mentait depuis 15 ans

Pendant plus d’une décennie, Brian a réussi à berner les médecins qui l’ont ausculté. Il a une force de persuasion et un esprit manipulateur hors du commun. Mais sa mascarade a pris fin, quand il a été aperçu en ville, en train de pousser sa femme en chaise roulante. Quand la police est arrivée chez lui, ils ont découvert sa voiturette garée assez loin de sa maison, et il n’avait aucun aide autour de lui qui prouve qu’il n’a eu nul besoin d’aide pour rentrer chez lui.

Source : Metro/SWNS

Une association propose des assistantes sociales pour masturber des handicapés

 

Close
^Retourner^ en haut