La Serbie devient la destination touristique favorite des zoophiles, tellement les bordels à animaux sont bons marchés

Les Britanniques sont de plus en plus nombreux à partir en Serbie pour assouvir leurs désirs zoophiles. Belgrade, la capitale du pays, est le haut-lieu des zoophiles qui peuvent avoir des relations sexuelles avec des chèvres, des moutons, des ânes, des chiens, des chats, des oies et même des vaches. La capitale est accessible via des vols directs depuis Londres, ce qui facilite les voyages, mais les zoophiles préfèrent partir ensemble dans des voyages organisés en bus.

Une visite dans un bordel coûte environ 100 euros

Si la Serbie est la destination privilégiée des touristes zoophiles, c’est pour les prix démocratiques qu’affichent les bordels à animaux. C’est l’association de protection animale « Leviathan » qui explique cette tendance. Coucher avec un animal coûte entre 70 et 150 euros par personne dans ces bordels. Et pour 50 euros supplémentaires, il est possible de se filmer.

zoophiles à belgrade
Belgrade attire les zoophiles

Une pratique sexuelle malsaine et interdite

Le groupe « Leviathan » se bat actuellement pour fermer ce type de maisons closes. « On connait l’un de ces clubs, qui est en fait un appartement, où ce genre de choses se passent. Nous attendons que le lieu soit confirmé pour le dénoncer à la police ». Pave Bihal, président de l’association indique qu’après les Britanniques, ce sont les Allemands les plus nombreux à s’adonner à des plaisirs zoophiles à Belgrade, suivis par les Néerlandais. Plusieurs bordels ont ouvert un peu partout en Serbie, où l’on peut satisfaire ses goûts tordus, dégénérés et surtout illégaux.

Lire  Une série réalité sur un coach sexuel incarné par un G.O. dragueur qui donne ses conseils

N’hésitez pas à réagir ou à partager cette page ! Merci !

Source : Mirror
Commentaires

Dernières infos sur Actualité

Close
^Retourner^ en haut