Une femme a violé un homme en soirée, lorsqu’elle a appris qu’il était gay : il est tellement traumatisé qu’il pense au suicide

Une femme a violé un homme en soirée, lorsqu’elle a appris qu’il était gay : il est tellement traumatisé qu’il pense au suicide
Donnez une note à cet article

Un homme a raconté comment il s’était senti violé quand une jeune femme l’a physiquement agressé au moment d’apprendre qu’il était gay. Le réalisateur Frank McGowan souffre de troubles du comportement depuis qu’il a été la victime d’une attaque homophobe et il est tellement traumatisé qu’il a même pensé au suicide. Les faits se sont déroulés lors d’une soirée, alors que la femme l’a violée en lui mettant un doigt dans l’anus.

Cheryl a mis un doigt dans l’anus de Frank durant une soirée (Daily Record/Facebook)

Elle lui enfonce les doigts dans l’anus quand elle apprend qu’il est gay

Frank passait une soirée chez des amis, à Glasgow, quand il a rencontré Cheryl Cottrell pour la première fois. Durant la soirée, ils ont fait connaissance et Frank a bien compris que Cheryl lui faisait un peu du rentre-dedans. Lui, a tenté de repousser ses avances en lui avouant qu’il était homosexuel. Elle a alors commencé à lui faire des commentaires dérangeants sur sa sexualité. C’est alors qu’il s’est baissé pour ramasser quelque chose au sol et qu’elle en a profité pour lui sauter dessus en lui enfonçant les doigts dans l’anus.

Lire  Une femme est menacée au couteau puis violée par un migrant à Calais
Cheryl Cottrell a pété un câble en soirée (Facebook)
Frank est traumatisé par son viol (Daily Record)

Il saignait à l’anus tellement elle mettait de la force

« Elle n’arrêtait pas et j’ai dû utiliser toutes mes forces pour la repousser », explique la victime au Daily Record. « Elle enfonçait tellement ses doigts et forçait à me pénétrer brutalement que je saignais. Je me sens toujours vidé, sans espoir et en colère. J’avais l’impression d’être le seul homme sur terre qui vit ce genre de traumatisme suite à autant de violence ».

Cheryl Cottrell a commis un acte homophobe (Facebook)

Son viol n’a pas été reconnu comme tel

Cheryl Cottrell a réfuté les accusations durant son procès. Mais le tribunal de Glasgow l’a pourtant reconnue coupable. Selon la loi écossaise de 2009 sur les délits sexuels, le viol est uniquement possible lorsqu’il y a pénétration avec un pénis. Par définition, une femme ne peut pas être accusée de viol, c’est pourquoi, elle a uniquement été reconnue coupable d’agression sexuelle. Elle est inscrite dans le registre public des criminels sexuels et va devoir accomplir des heures de travaux d’intérêt général.

Lire  Un mari infidèle reste coincé dans son amante : la police les emmène chez une chamane pour les détacher
femme viole un homme
Elle n’a pas été reconnue de viol mais d’agression sexuelle

Frank a pensé au suicide tellement il est troublé

Frank McGowan, le réalisateur nominé aux Bafta, trouve que sa condamnation est trop faible. « Elle s’en sort avec peu de choses, moi je vais devoir vivre avec ça le reste de ma vie. » Depuis, il a sans cesse des flashbacks et des crises de panique. Suite à ça, sa relation avec son amoureux a même flanché et ils se sont séparés. « Cette expérience m’a détruit. Les choses ont été tellement loin que j’ai pensé à mettre fin à ma vie. Heureusement, un ami proche m’en a empêché à la dernière minute. Je ne me remettrai jamais de ce qui m’est arrivé ».

Source : Daily Record

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut