Une YouTubeuse transgenre accuse un producteur porno de l’avoir sauvagement violée

Un nouveau témoignage d’abus sexuel a fait surface sur Internet. Après les dénonciations d’une jeune gymnaste abusée par son médecin, de femmes agressées sexuellement par Gilbert Rozon ou de Dave qui a été victime d’un producteur, c’est au tour d’une YouTubeuse transsexuelle de rapporter les abus dont elle a été victime de la part d’un directeur de casting porno. Les faits se sont déroulés alors qu’elle était âgée de 18 ans.

Elle cherchait un moyen de s’assumer

Kadence Pinder n’a pas toujours assumé s’affirmer en tant que femme. Toute son adolescence elle était mal à l’aise dans son corps d’homme mais elle se cherchait encore. À 18 ans, elle vivait toujours emprisonnée dans un corps d’homme, avec une orientation sexuelle tournée vers les hommes. Elle vivait donc comme un homme gay mais sentait bien que son tourment ne concernait pas son orientation mais son genre. À cette époque, alors qu’elle avait encore un corps d’homme, elle a contacté un producteur porno, croyant que se lancer dans cette industrie lui permettrait de s’assumer.

Lire  Deux hommes s’introduisent dans un couvent de Verdun et exigent aux sœurs de se convertir à l’islam
Image avant le traitement hormonal et après 6 mois de traitement
Credit: instagram/kadencepinder

Le producteur lui a proposé de la drogue

Elle a réussi à arranger un rendez-vous pour un shooting avec le producteur porno, en guise de casting. « J’y suis allée et j’ai pris une douche. Quand je suis sortie de la douche, j’ai vu que les caméras étaient prêtes, ainsi que l’éclairage et les équipements pour la prise de son. Quand j’ai vu tout ça, j’ai compris que tout était réel. » À cet instant, elle a voulu faire demi-tour car elle a compris que c’était une erreur. Mais elle a tout de même tenté de mettre ses craintes de côté et d’y aller. Le producteur lui a alors proposé de la drogue, qu’elle a refusé, car elle se sentait déjà ivre après deux verres d’alcool.

Il lui a sauvagement enfoncé son pénis en elle

Le producteur-réalisateur lui a alors demandé de s’allonger sur le lit et de se montrer provocante face à la caméra. Il a alors exigé qu’elle enlève son pantalon. Rapidement la situation a pris une tournure plus violente, elle a été sauvagement violée. « Il m’a dit de me retourner et de prendre une pose sexy. Je me suis retournée et c’est là que je l’ai entendu enlever mes sous-vêtements et il a m’a enfoncé son pénis en moi, puis il n’y est pas allé de main morte. Il a littéralement fourré son sexe en moi et y est allé à fond. Ça me faisait horriblement mal. Je n’étais pas excitée. C’était pénible ». Selon elle, il l’insultait de noms grossiers et a grogné au moment de jouir en elle.

Lire  Un policier est accusé d'avoir abusé d'une femme dans un train et d'avoir violé une conquête lors de leur premier rendez-vous

Sa mère la soutient

La mère du jeune homme, à l’époque la transgenre n’avait pas encore entamé sa transition, lui avait conseillé d’aller voir la police. Sa maman l’a beaucoup aidée. Mais l’idée de devoir tout raconter à la police lui semblait insurmontable.

Credit: instagram/kadencepinder

Source : Gay Star News, Images : Instagram/kadencepinder

Commentaires

Dernières infos sur Actualité

Close
^Retourner^ en haut