Gilbert Rozon (LFAUIT sur M6) est accusé d’agression sexuelle et 9 femmes témoignent

Le producteur Gilbert Rozon est accusé « d’agression sexuelle ». Plusieurs personnes accusent le producteur canadien et témoignent aujourd’hui. L’information tombe alors que l’émission « La France a un incroyable talent » saison 12, commence le 26 octobre sur M6, dans une semaine jour pour jour. M6 vient de réagir par communiqué et indique annuler totalement la saison. Toute la phase des castings avait déjà été tournée, en présence de Gilbert Rozon. Il aurait été impossible de remonter les images. Une décision radicale pour la chaine familiale qui ne peut perdre ses annonceurs. Selon Le Parisien, le coût total de production de ces premières émissions serait de 2,4 millions d’euros. Les demi-finales devaient être tournées la semaine prochaine.

Un nouveau producteur accusé d’agressions sexuelles

L’affaire Harvey Weinstein continue à faire des remous dans le milieu artistique. Suite à l’affaire, le monde entier s’est mobilisé pour dénoncer les abus dont certaines femmes sont les victimes, souvent face à un homme qui exerce un pouvoir sur elle. Mannequins, artistes, chanteuses, actrices ou même des anonymes ont relayé leurs témoignages avec les hashtags #BalanceTonPorc et #MeToo, dans le monde anglophone. Une gymnaste médaillée aux Jeux olympiques a de cette manière dénoncé les abus sexuels du docteur de l’équipe nationale américaine dont elle a été victime. Chez nous, en France et au Canada, cette onde de choc frappe en plein fouet le monde du spectacle avec l’annonce de l’ouverture d’une enquête criminelle ainsi que l’article du journal canadien Le Devoir qui regroupe le témoignage de neuf femmes : Gilbert Rozon aurait abusé de femmes pendant trois décennies. Certaines victimes étaient mineures au moment des faits.

gilbert rozon agressions sexuelles
Le juré de La France a un incroyable talent est accusé d’avoir agressé des femmes

Des femmes et des mineures témoignent

Radio-Canada a annoncé ce matin qu’une enquête criminelle avait été ouverte à l’encontre de Gilbert Rozon, la police de Montréal a confirmé l’information. Il serait impliqué dans une affaire d’agression sexuelle qui aurait eu lieu en 1994. Par ailleurs, le journal Le Devoir a aussi récolté le témoignage de 9 femmes qui se disent victimes du producteur, même si leur témoignage ne fait pas partie de l’enquête. Il y a parmi elles, l’animatrice Pénélope McQuade, la comédienne Salomé Corbo et la réalisatrice Lyne Charlebois. Leurs témoignages concernent des faits qui se sont déroulés sur une période de 30 ans. Certaines de ces victimes étaient même mineures.

Une entrepreneur aurait été pénétrée de force

Parmi ces témoignages, il y a le plus récent qui concerne Geneviève Allard, une entrepreneure qui aurait été victime de Gilbert Rozon, en 2016. Le journal Le Devoir relate les faits. Ils se sont rencontrés dans le cadre d’une émission de télévision, puis se sont mis à discuter autour d’un verre de champagne, alors qu’ils s’étaient donnés rendez-vous chez elle : « Ils discutent de la nouvelle copine de M. Rozon. Il explique qu’il aime être un mentor pour les jeunes. Elle relate lui avoir proposé d’aller dans un restaurant, car elle n’avait pas mangé et avait seulement bu du champagne.» Les deux continuent à boire au restaurant. Puis il propose de la ramener chez elle. « Pendant qu’elle rentrait, il serait lui aussi entré et se serait écroulé sur le lit. Elle dit s’être endormie à côté de lui et s’être réveillée en se rendant compte qu’il était en train de la pénétrer. » Gilbert Rozon aurait nié la pénétration forcée dans un échange d’emails qui a suivi.

Des collaboratrices ont été victimes de ses agissements

Marlène Balduc qui travaillait pour le festival Juste pour rire, raconte qu’en 2016, Gilbert Rozon lui aurait dit qu’ il « avait une belle vue sur un beau dos cambré ». Anne-Marie Charette, une collaboratrice raconte aussi avoir été piégée, il y a une dizaine d’années, dans une chambre d’hôtel mais a réussi à s’échapper. Elle n’a jamais porté plainte. Pourtant, en 1998, plusieurs femmes ont été soulagées le jour où Gilbert Rozon a été accusé et a fini au tribunal pour agression sexuelle pour lesquelles il a même plaidé coupable. Pourtant, « il a obtenu l’année suivante une absolution inconditionnelle. » Il avait alors admis « avoir, sous l’effet de l’alcool, fait des gestes de nature sexuelle envers la victime (une croupière) en lui touchant les seins, alors que la victime ne le souhaitait pas ». 

Un humoriste a été témoin de certaines choses

L’humoriste Guillaume Wagner avait, il y a quelques heures à peine, dénoncé des faits scabreux concernant l’animateur Eric Salvail, (qui anime « Les recettes pompettes »). Mais dans la suite de sa publication Facebook, il parle aussi des agissements de Gilbert Rozon, qu’il qualifie « d’agresseur ».

Le post dénonciateur de l’humoriste Guillaume Wagner

Gilbert Rozon se retire de la vie publique

Suite à cette annonce, Gilbert Rozon a publié un communiqué officiel sur Facebook. Il annonce se retirer de ses fonctions de président du festival « Juste pour rire », qu’il avait fondé en 1983. Il se retire « par respect pour les employés et les familles qui travaillent pour ces organisations. » Comme un aveu, il termine son message par : « À toutes celles et ceux que j’ai pu offenser au cours de ma vie, j’en suis sincèrement désolé. »

Le message officiel de Gilbert Rozon suite à l’enquête criminelle
Le communiqué de presse d’M6 pour annoncer l’annulation de La France a un incroyable talent (M6)

Sources : Le Devoir, Radio-Canada
Images : Radio Canada, Captures Facebook

Lire  Une deuxième actrice accuse Ed Westwick de viol, alors qu'elle sortait avec l'acteur Mark Salling de Glee, condamné pour une affaire pédopornographique

Rédacteur médias chevronné. Il a travaillé dans le milieu de la publicité et des médias pendant plusieurs années, aussi bien en production qu'au département marketing. Nicolas Martin est passionné par la télé-réalité et la télévision.

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut