Après un petit couac, la flamme olympique a été allumée ce matin et va rejoindre la Corée du Sud

On espère que ce petit couac météorologique ne présagera rien de mauvais pour les Jeux olympiques de 2018, organisés à Pyeongchang, en Corée du Sud. Ce matin, la torche olympique a été allumée sur le site d’Olympie, là où se déroulaient autrefois les jeux antiques. Elle va parcourir le monde, avant d’embraser au dernier moment, le 9 février 2018, l’énorme torche qui annoncera l’ouverture officielle des Jeux d’hiver de Pyeongchang.

La flamme olympique a été allumée à Olympie grâce à du feu allumé lors des répétitions (Reuters)

Une solution de secours a dû être trouvée

Traditionnellement, la torche est allumée dans le temple d’Hera, grâce à un système de miroirs qui réfléchissent et concentrent la lumière. Mais ce matin, le temps peu clément n’a pas permis à l’actrice Katerina Lechou, qui jouait le rôle de la grande prêtresse, d’allumer la torche. Il a fallu utiliser celle allumée la veille, lors des répétitions.

(Reuters)
(Reuters)
(Reuters)

La flamme va répandre des valeurs de tolérance sur son passage

La torche va parcourir le monde, emportant avec elle les valeurs de JO. Elle va permettre de répandre les valeurs de force, d’acceptation et de la diversité dans tous les continents. Des athlètes célèbres dans leur pays vont se relayer pendant plusieurs mois. Elle a déjà voyagé dans quelques mains, dès ce matin. Après l’allumage par la grande prêtresse, c’est le spécialiste de ski nordique grec, Apostolos Aggelis qui l’a portée quelques mètres, avant de la donner au Sud-Coréen Park Ji-sung, ancien joueur de Manchester United qui a fait sortir la flamme du stade d’Olympie.

Lire  Ces 8 sportifs français qui vont réchauffer les Jeux olympiques d’hiver !

 

Laisser un commentaire

Dernières infos sur Actualité

^Retourner^ en haut